Mais de quoi nous cause-t-elle ? D'expérience...

IMG_9777

Prenez un crochet n° 7, 2  belles pelotes et quelques jolis restes.

Ayez sous la main une Lisa (ou tout autre petite personne à vêtir pour l'hiver)

Crochetez un tour de cou (pas trop serré) de mailles chainettes.

Descendez tout droit pour un col

Déterminez à la louche (sur la bête) ce qui sera votre devant, votre dos et votre autre devant... et formez les raglans des manches en faisant 1 bd, 2ml, 1 bd dans la maille du raglan.

Continuez ainsi jusqu'à avoir un beau tombé sur l'épaule. Il faut pouvoir pincer confortablement l'ouvrage sous le bras... petit signe qu'on y est !!!

Souvent sur la Lisa remettez votre ouvrage. Elle est votre seul guide

Continuez à crocheter en oubliant les mailles de la manche, qui croira pour un temps qu'on l'a oubliée, puisqu'elle ignore encore qu'on s'occupera d'elle plus tard.

Allongez votre gilet jusqu'où vous voulez : boléro, cardigan, manteau ???

Quand il est assez long, occupez vous des manches. Piquez votre crochet sous un bras. C'est indolore s'il s'agit du gilet.

Tournez en rond autour de la manche. Vous aurez alors une petite variation de point puisqu'on fait des ronds au lieu d'allez-retour. Moi j'aime bien, c'est coquet !

Allongez la manche jusqu'où vous voulez, toujours en évaluant l'effet produit sur la bête.

J'ai ajouté pour la finition 2 pattes de boutonnage, à superposer, en ménageant dans l'une d'elle queqlues boutonnières. Trouvez de beaux boutons et roulez jeunesse...

Voilà la recette d'un gros gilet crocheté "Top Down" au feeling ! Pour les anglophobe... Top Down signifie du haut vers le bas. 

Laissez vous tenter par l'expérience... le secret c'est "comprendre grosso modo la méthode" et disposer d'un manequin sur pattes. Adapter, essayer... Et puis la puce aime bien son gilet et c'est ce qui compte !!!